Accueil » NOUVELLES *** NAUTICA » ARMADA confisquent 40 Yolas VOYAGE UTILISE ILLÉGALE PORTO RICO

ARMADA confisquent 40 Yolas VOYAGE UTILISE ILLÉGALE PORTO RICO

El comandante general de la Armada Dominicana, Vice-amiral Enrique Peña Miguel Acosta, Il a révélé qu'au cours de ce mois de Novembre ont saisi 40 bateaux, a grupos de traficantes de illégal une Puerto Rico.

Peña Acosta a indiqué que, grâce à un travail combiné avec la Direction nationale du contrôle des drogues (DNCD), cette institution a participé à la saisie de dix tonnes de cocaïne en mer, Dominicaine Les groupes et les trafiquants de drogue étrangers, qui ont essayé d'utiliser le pays comme un pont.

El alto jefe militar dijo que aunque Puerto Rico atraviesa por una difícil situación luego del paso del huracán María, muchos dominicanos siguen cayendo en poder de individuos que se dedican al tráfico de illégal, non seulement risquer leur vie en mer, mais perdre les ressources dont ils investissent.

« Nous continuons à appeler ces gens pour éviter de se laisser emporter par ces individus dont le seul but d'accumuler de l'argent des autres, porque además de que no van a buscar nada a Puerto Rico, Ils risquent leur vie en mer et jamais récupérer l'argent versé aux truands, Peña Acosta ladite.

El comandante expresó que en las últimas semanas han tenido que enfrentar mucha presión por intentos de salida de Voyage illégal une Puerto Rico desde Samaná, Miches, Higuey y Sabana de la Mar, qu'il a forcé la surveillance de redoublés dans ces lieux.

“Hemos tenido que disponer de una mayor presencia de miembros de la Armada en esos lugares, pese a que hemos logrado el desmantelamiento de muchos grupos que traficaban con personas a Puerto Rico», Enrique Peña ladite Miguel Acosta, quien manifestó al mismo tiempo su satisfacción por el apoyo que recibe la Armada del Ministerio Publico.

Peña Acosta a été interviewé hier au San Apostadero Souci, par les journalistes AUJOURD'HUI, en el acto de lanzamiento de la Operación Costar, recherche, Avec le ministère de l'Environnement et Faraj Fondation, la compensation des rivières Ozama et Isabela, respectivement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

WP Facebook Auto Publier Alimenté par : XYZScripts.com